Découvrir la ville de Bordeaux

La ville de Bordeaux, en plus d’être belle, est la capitale de la région où est produit un des meilleurs vins du monde et parmi les plus célèbres. Étant l’une des villes les plus importantes du sud-ouest de la France, son climat assez doux et son histoire mouvementée en font un endroit très intéressant à explorer. Longtemps considérée (par les Parisiens un peu snob) comme une place provinciale, elle rivalise aujourd’hui avec la capitale en tant que centre économique, culturel et scientifique, même si selon certains, du point de vue de la qualité de vie et de la gastronomie, la ville Girondine l’emporterait nettement. Ce fait devrait déjà intriguer tout voyageur.

Histoire de Bordeaux

Depuis 2007, le centre historique de Bordeaux est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Bordeaux compte environ 246 000 habitants et est la capitale du département français de la Gironde (région de la Nouvelle-Aquitaine). Historiquement, c’est l’une des plus anciennes villes de France, connue avant même que les anciens Romains ne s’installent sur le territoire, lorsque son port sur la Garonne, au début de l’estuaire de la Gironde, était un centre économique crucial pour toute la nation. Les signes de son passé, et des guerres, ont en partie été effacés par le temps, mais son centre urbain historique reste l’un des plus beaux d’Europe, déclaré patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Vous pouvez voir aujourd’hui sont de nombreuses architectures, comme l’Esplanade des Quinconces, le Grand Théâtre et la Place du Bourse, entre autres.

Bordeaux est le plus ancien port de commerce de France après Marseille. À l’époque romaine, le commerce du vin a commencé à prospérer, mais c’est sous la domination anglaise que le grand bond en avant a eu lieu, les marchands accumulant d’énormes fortunes grâce au monopole des ventes de vin en Angleterre. Après la découverte de l’Amérique, le développement de la ville s’est encore accentué grâce à sa position géographique, déversée sur l’Atlantique entre l’Angleterre et l’Espagne. Aujourd’hui encore, Bordeaux est considérée comme l’une des capitales mondiales du vin.

Une grande partie du centre urbain de Bordeaux se compose de grandes rues, de parcs bien entretenus et d’élégants palais du XVIIIe siècle ornés de jolis balcons en fer, dont beaucoup ont été restaurés pour retrouver leur splendeur originelle couleur or. Le triangle formé par le Cours de l’Intendance, le Cours Clemenceau et les Allées des Tourny abrite les plus belles et les plus élégantes boutiques et cafés de la ville. Le centre est facilement accessible à pied et ses attractions sont toutes à portée de main, notamment les boutiques et les restaurants qui servent des plats locaux accompagnés des célèbres vins de Bordeaux. La ville possède également d’excellents musées, une vie nocturne, ainsi que de belles plages à proximité, qui sont inlassablement prises d’assaut pendant l’été.

Sur le plan administratif, Bordeaux est divisée en arrondissements, comme Paris, mais les gens ont tendance à parler de la ville en termes de quartiers. Chaque district a un nom et comprend une zone spécifique.

Quoi visiter à Bordeaux ?

Nous avons trouvé un blog qui propose un parcours pour passer un weekend en amoureux à Bordeaux, vous devriez le découvrir !

Parmi les choses à voir à Bordeaux, il y a surtout à ne pas manquer : le quartier de Saint Pierre. Situé en plein cœur de Bordeaux, le quartier de Saint-Pierre correspond à peu près à la partie la plus ancienne de la vieille ville. Elle est pleine de jolies petites rues et est connue comme la capitale culinaire de Bordeaux, avec un grand nombre de restaurants pour satisfaire tous les goûts et les gourmands. Le quartier abrite la place du Parlement, qui abrite quelques merveilles architecturales et une fontaine ornementale. On trouve également dans le coin l’église Saint-Pierre, construite aux XIVe et XVIe siècles sur le site de l’ancien port gallo-romain.

Le quartier des Chartrons : très attrayant, située sur les bords de la Garonne et lieu où pendant des siècles, marchands et hommes d’affaires – au coude à coude avec les marins et les ouvriers – ont fait le commerce du vin de Bordeaux. Son nom vient d’une chartreuse, construite ici au XVe siècle. Avec le déclin du commerce sur le fleuve, le quartier s’est vidé, devenant un quartier résidentiel tranquille avec des magasins d’antiquités. Une partie du quartier est aujourd’hui connue sous le nom de « village des antiquaires ».

La principale attraction du quartier est sans aucun doute le Musée des Chartrons, plus connu sous le nom de Musée du Vin et du Commerce (en français Musée du Vin et du Négoce ), installé dans un bel immeuble du XVIIIe siècle qui appartenait à un marchand irlandais (un certain Francis Burke) et qui retrace l’histoire du commerce du vin à Bordeaux (mis en place pour tenter de comprendre ce monde fascinant, puis le stockage, l’embouteillage, le conditionnement et la logistique de la distribution du vin). Vous trouverez ici la liste de tous les musées de Bordeaux.

Dans cette zone, on trouve également le Musée de l’Histoire Maritime de Bordeaux, et en allant vers les bords de Garonne, les fameux quais, la possibilité d’utiliser un des services de location de vélos. Dans le même quartier, un peu plus au sud le long du quai de Chartrons, vous trouverez également le Centre d’art contemporain (CAPC), à environ 10 minutes à pied ou 3 minutes en vélo.

Le Grand Thèâtre conçu par l’architecte Victor Louis au XVIIIe siècle, l’un des plus beaux bâtiments classiques, un impressionnant bâtiment de 88 mètres de long de style néoclassique Il est situé un peu plus bas que la grande place des Quinconces et le Monument aux Girondins, et est célèbre pour l’acoustique extraordinaire de son Auditorium. L’escalier spectaculaire a ensuite été imité par Garnier pour l’Opéra de Paris. Le Grand Thèatre, en 1871, devient le lieu de réunion de l’Assemblée nationale en exil. C’est là que Victor Hugo a lancé l’idée de créer les États-Unis d’Europe. À proximité se trouve également la basilique Saint-Michel, construite il y a plus de 200 ans et commencée en 1350. Le bâtiment a trois nefs et possède une belle statue de Sainte-Ursule avec des pénitents dans l’une des chapelles latérales. Le clocher, construit entre 1472 et 1492, est le plus haut du sud de la France (114 mètres).

Musée des beaux-arts, situé à côté de l’Hôtel de Ville et divisé en deux sections : le Musée des beaux-arts, au cours d’Albret 20 pour la collection permanente, et la Galerie des Beaux-Arts, place du Colonel-Raynal, à quelques rues de là, pour les expositions temporaires. Le complexe possède une superbe collection Renaissance comprenant des œuvres de Titien, Véronèse, Rubens, Delacroix, Corot, Renoir, Matisse et Boudin.

La cathédrale St-André. C’est l’une des plus belles et des plus importantes églises de France. Sa nef est gigantesque, elle a été commencée au XIe siècle et modifiée 200 ans plus tard. Le chœur gothique et les transepts ont été ajoutés au 14ème et 15ème siècle. Il fait partie du patrimoine monumental de l’UNESCO du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, puisqu’il fait partie de la Via Turonensis (un des itinéraires de la route).

Les belles sculptures médiévales de la Porte Royale (le portail gothique ajouté au XIIIe siècle) comprennent des scènes de l’Ancien Testament. Au XVe siècle, la belle tour Pey-Beland a été ajoutée, haute de 66 mètres, qui reste isolée du reste du bâtiment. District de Saint Eloi. Le point central de ce quartier est la Grosse Cloche, un clocher du XVe siècle situé juste à côté de l’église Saint-Eloi.

La Grosse Cloche est encore aujourd’hui le symbole de la ville, et est également mentionnée dans son blason. L’horloge de la tour de 1759 a remplacé la précédente de 1567. Le clocher est une sorte de carrefour pour tous les quartiers médiévaux de la ville, en fait il relie Saint Michel, Sainte Victoire et le quartier de Saint Pierre.

District de Saint Michel : Séparé du quartier Saint-Pierre par le cours Victor Hugo, le quartier Saint-Michel est de loin le plus vivant et le plus coloré de Bordeaux. Les Espagnols, les Portugais, les Maghrébins et les Français vivent heureux côte à côte et les visiteurs peuvent déguster des mets et des boissons de cultures diverses, souvent à des prix très raisonnables. Le quartier se développe autour de la Basilique Saint Michel, une église gothique construite à la fin du 15ème siècle et appelée la Flèche de Saint Michel car elle fait 114 mètres de haut et est le plus haut monument de Bordeaux. Le quartier est également connu pour ses marchés de quartier, le marché aux vêtements sur la place, le marché aux capucins de la rue Elie Gintrac et le marché aux puces de Saint Michel. Le dimanche matin, l’espace est réservé aux collectionneurs et au marché des antiquités.

Quartier de Sainte Croix : Auparavant, ce quartier était une banlieue portuaire, qui n’est devenue partie intégrante de la ville qu’au XIVe siècle. L’église romane de Sainte Croix, construite entre la fin du XIe et le XIIe siècle, est l’un des lieux à visiter dans ce quartier intéressant qui compte de vieux quartiers et des maisons partout.

Quartier de la gare : En arrivant à la gare de Bordeaux, le visiteur peut immédiatement admirer le bâtiment lui-même, la Gare. C’est l’endroit idéal, une fois arrivé, pour acheter de la nourriture, des boissons et des cigarettes, de jour comme de nuit. C’est un quartier populaire, avec de nombreux bars, restaurants et hôtels. Le quartier de la Victoire. Cœur des soirées étudiantes, la place de la Victoire à Bordeaux est également l’une des plus grandes de la ville.

Tu pourrais aussi aimer

Didier

A propos de l'auteur: Didier

J'ai habité Domme jusqu'à 15 ans. Domme est tout simplement le plus beau village de France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *