Vacances d’été 2021en France et en Égypte: le point sur les modalités de voyage

Où va-t-on passer ses vacances cet été ? L’an dernier, de moins en moins de vacanciers se sont risqués leur vie à passer des vacances d’été 2020 hors de leurs frontières par crainte de pandémie. Un an plus tard, la crise sanitaire est loin d’être terminée. Pass vaccinal, test PCR, quarantaine au retour et/ou à l’aller ? Égypte et France, état des lieux sur ce que l’on doit savoir actuellement sur les conditions requises pour pouvoir entrer sur ces territoires et sur les consignes sanitaires qu’il faudra respecter une fois sur place.

Comment passer des vacances d’été en France en cette période de pandémie ?

Avant la pandémie du Covid-19, la France était la première destination touristique mondiale. En 2019, les recettes touristiques de l’Hexagone ont atteint 57 milliards d’euros, mais les chiffres ont été divisés par deux l’été dernier.

Cette année, la France s’organise pour accueillir les touristes internationaux. Entre mesures à respecter au pays, pass sanitaire et tests PCR, les conditions d’entrée sur le territoire français varient selon le code couleur des pays.

Les conditions d’entrée

Pour les voyageurs internationaux en provenance des pays classés en rouge, dont la Turquie, le Brésil, l’Afrique du Sud, la Namibie, les Seychelles et la Russie, un motif impérieux est nécessaire pour pouvoir réjoindre la Polynésie française, la France métropolitaine ou autre territoire français.

Les vacanciers issus des pays classés orange doivent subir un test antigénique ou PCR s’ils sont vaccinés. Sinon, il leur faut un motif impérieux pour pouvoir voyager en France. De plus, il leur faut un test négatif et une remise en auto-isolement de 7 jours à leur arrivée. Ces conditions concernent les touristes en provenance des pays comme la Grande-Bretagne ou les États-Unis d’Amérique.

Pour les touristes etrangers en provenance des pays comme le Singapour, la Nouvelle-Zélande, le Liban, le Japon, l’Israël, la Corée du Sud, l’Australie et l’Espace européen, aucun motif impérieux n’est exigé. Seulement, un test antigénique ou PCR de moins de 72 heures est exigé aux voyageurs non vaccinés originaires de ces pays classés verts.

Les consignes sanitaires sur place

En France, le port du masque est obligatoire y compris à l’air libre. Mais, dans certains territoires du pays la mesure pourrait être levée en fonction de l’évolution de la situation. Depuis le 09 juin dernier, le couvre-feu a passé de 23 heures à 6 heures du matin et si la situation le permet il devrait être définitivement levé ce 30 juin 2021. Après les terrasses, les restaurants et les bars ont rouvert à l’intérieur depuis le 09 juin dernier avec des tablées de 6 personnes maximum et une jauge de 50%. Une situation susceptible d’évoluer en fonction de la situation sanitaire.

Les modalités de voyage en Égypte

Pour pouvoir entrer sur le territoire égyptien, les voyageurs etrangers sont tenus de présenter en format papier un test PCR négatif réalisé dans les 72 heures avant leur embarquement. Cette exigence ne concerne pas les touristes internationaux ayant reçu la seconde injection d’un vaccin autorisée par l’OMS pour un usage d’urgence plus de 2 semaines auparavant.

Les vacanciers qui débarquent directement à Marsa Alam, à Hurghada, à Taba et à Sharm el Sheick, mais qui n’auraient pas fait le test PCR avant leur départ pourront le réaliser dans ces 4 aéroports. Cependant, comme les délais d’attente nécessaires pour effectuer les tests PCR durent plusieurs heures (entre 12 à 24 heures), il serait préférable d’effectuer les tests avant son départ.

À noter aussi que les voyageurs venant des pays où les variants du coronavirus ont été officiellement identifiés doivent, à leur arrivée en Égypte, subir des tests Covid rapides. Ces pays sont: l’Amérique latine, le Brésil, le Sri Lanka, le Vietnam, le Népal, la Birmanie, le Bhoutan, le Pakistan, le Bangladesh et l’Inde.

En Égypte, l’épidémie du Covid-19 circule encore rapidement. Les visiteurs sont tenus, dans ce contexte sanitaire, à observer strictement les gestes barrières. Comme le pays est classé en orange en France, les voyageurs français non vaccinés doivent justifier d’un motif impérieux pour pouvoir se rendre au pays.

Tu pourrais aussi aimer

A propos de l'auteur: Didier

J'ai habité Domme jusqu'à 15 ans. Domme est tout simplement le plus beau village de France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *